© 2019 par Mémoires l'éloquence inc.

Rédaction de mémoires

MPA_03.jpg

ME MAUDE PAGÉ-ARPIN, LL.B., LL.M.

Membre du Barreau depuis 2006, Me Maude Pagé-Arpin a débuté sa carrière comme clerc à la Cour d’appel du Québec, où son rôle était de seconder les juges dans leurs tâches décisionnelles. Détentrice d’une maîtrise en droit criminel, Me Pagé-Arpin enseigne à titre de chargée de cours à la faculté de droit de l’Université de Montréal depuis 13 ans. Elle est également responsable du volet appel de la Maîtrise pratique en droit criminel et pénal de l’Université de Sherbrooke. En raison de son fort intérêt pour les questions de droit et pour la rédaction, Me Pagé-Arpin a décidé de pratiquer le droit exclusivement en appel, devant la Cour d’appel du Québec et la Cour suprême du Canada. Elle prend en charge principalement des dossiers de meurtre en appel. Elle accepte des dossiers provenant de tous les districts du Québec et elle offre ses services de rédaction de mémoires à ses collègues criminalistes. Me Pagé-Arpin a été nommée avocate de l’année 2014, volet droit criminel et pénal, par le jeune Barreau de Montréal. En 2015, elle a gagné un prix d’excellence pour l’évolution du droit de l’Association des Avocats et Avocates de la défense. En 2016, elle a gagné le prix Michel-Proulx pour son cheminement de carrière.

Vous êtes à court de temps pour rédiger vos mémoires d’appel?

Engagez une avocate compétente pour ce faire. La particularité de notre offre de services est son caractère complet. En effet, en engageant Me Maude Pagé-Arpin comme rédactrice de vos mémoires d’appel, et en retenant les services de la compagnie dont elle est propriétaire pour la confection de vos annexes, vous limitez le nombre d’interlocuteurs. Vous aurez ainsi l’assurance que la confection de vos annexes est effectuée sous la supervision d’une avocate compétente, qui connaît bien votre dossier.

​Le service de rédaction de mémoires d’appel comprend l’étude du dossier, la suggestion des motifs d’appel à privilégier, la rédaction d’un résumé de preuve rendant compte des éléments-clés des principaux témoignages, la recherche jurisprudentielle et doctrinale et la préparation du cahier de sources, en plus de la rédaction de l’argumentation écrite à proprement dit. Il ne vous restera plus qu’à plaider le jour J!